Pourquoi les autres réussissent et pas moi ?

Pourquoi les autres réussissent et pas moi ?

J’ai parfois entendu cette question : pourquoi les autres réussissent et pas moi ?, dans mon entourage et je me suis aussi posé cette question pendant plusieurs années.

La vie est trop courte ! Ne perdons pas notre temps à nous poser des questions qui n’ont aucun sens.

Jusqu’au jour où, il y a quelques temps, j’en ai eu la réponse.

Et cette réponse me paraît aujourd’hui tellement évidente !

Je vais te la donner

Mais je suis certaine que tu t’attends à une formule magique pour régler cette problématique.

Désolé pour toi, je ne suis pas marraine la bonne fée. Il n’existe pas de solution miracle ou enchantée à la question : “pourquoi les autres réussissent et pas moi ?”.

Tu t’es peut-être posé cette question une seule fois dans ta vie ou peut-être que tu te la poses tous les jours à tel point que cette question te hante et te pourrie la vie ?

Je ne sais absolument pas à quel degré d’incertitude et de manque de confiance en toi tu en es rendu.

Mais bon sens, REVEILLE-TOI !

Tu ne crois pas qu’il est temps que les choses changent ?

Tu ne crois pas qu’il est temps que tu sois enfin toi-même malgré tout ce qu’on pourra dire et penser de toi ?

Tu ne crois pas qu’il est temps de lâcher prise et arrêter de te sous-estimer ?

Tu ne crois pas qu’il est temps que tu arrêtes de te prendre la tête et de te poser trop de questions ?

La voilà ! Ta solution miracle, la formule magique que tu attendais tant depuis le début de cet article.

La réponse à la question : “pourquoi les autres réussissent et pas moi ?”, c’est tout simplement d’arrêter de te poser cette question.

Et tout autre question du même genre :

“Est-ce qu’un jour j’arriverais à être comme çi, comme ça ?”

“Est-ce que je pourrais un jour atteindre un niveau d’excellence dans tel ou tel domaine ?”

Blablabli blablabla …

STOOOOOOOOOP !

stop-pourquoi-autres-réussissent-pas-moi

Pourquoi il faut arrêter de te poser ces questions ?

  1. Ça remplit ta tête de pensées négatives et comparatives (je pense que tu n’as pas besoin de ça),
  2. Tu gaspilles ton temps à te poser ces questions futiles et sans intérêt puisqu’à ces questions il n’y a pas de réponse,
  3. Et tu gaspilles également ton énergie si précieuse.

Alors, au lieu de te larmoyer et de te torturer l’esprit,

BOUGE-TOI !

Bouge-toi et tu verras ; tu ne penseras plus une seule seconde à ces questions. Non en fait, tu n’auras plus le temps de te poser ces questions.

Alors tu attends quoi ?

Avoir une promotion ? Un nouveau job ? Acheter ta nouvelle maison ? Ta nouvelle voiture ?

Il ne faut pas que tu attendes. Il ne faut PLUS que tu attendes quoi que soit pour te bouger et enfin passer à l’action !


Si tu n’as pas encore lu mon article sur le passage à l’action je t’invite à le faire. Voici le lien :


Par pitié, la vie est trop courte ! Ne perdons pas notre temps à nous poser des questions qui n’ont aucun sens.

Les questions que tu dois maintenant te poser

Comment je peux atteindre le niveau de confiance de ce leader que j’admire ?

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :  Comment utiliser ses erreurs/échecs pour rebondir ?

Comment je peux modifier mon environnement pour être le plus confiante possible ?

Quelle démarche je dois mettre en place pour réussir cet entretien d’embauche ?

Quel livre je dois lire pour améliorer mon état d’esprit auprès de mes enfants ?

Tu dois te poser des questions précises auxquelles tu auras des réponses.

“Pourquoi les autres réussissent et pas moi ?” n’est pas une question précise.

C’est une question “perte de temps”. Elle ne sert qu’à embrouiller ton esprit alors oublie-la et pose toi des questions utiles.

Des questions qui te permettront de passer à l’action !


Alors, quelle est la question que tu as décidé de te poser dès maintenant ?

Restez vous-même, soyez divines

signature-pourquoi-autres-réussissent-pas-moi
Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :