Comment j’ai découvert la vente à domicile ?

vente à domicile

Dans cet article je vais vous partager comment j’ai découvert la vente à domicile, le métier de vendeuse à domicile indépendante (VDI) et celui de marketeur de réseau ou networker. Pour vous livrer un peu de ma vie, je dois vous parler de mon cursus scolaire.

Avant la vente à domicile

Je n’étais pas une adepte de l’école. Je n’ai jamais aimé rester assis sur une chaise à écouter des cours dont je ne retenais qu’une infime partie. De première littéraire, je suis passée à un baccalauréat technologique. J’y ai appris les fondements du marketing, de la vente et du management. Tout naturellement je me suis dirigé vers un BTS dans le même domaine. Sans trop savoir ce que j’allais faire de tout ça à l’avenir. Je me suis rapidement rendu compte que le monde du salariat ne m’était absolument pas destiné. Rendre constamment des comptes à un ou plusieurs supérieurs, ne pas pouvoir choisir mes horaires, être pieds et mains liés par un contrat de travail et finir le mois avec pour seule reconnaissance, un salaire médiocre. Trop peu pour moi.

Attention, je respecte les personnes pour qui, le salariat est une bénédiction ; un cadre de travail, peu ou pas de pression, un salaire équivalent chaque mois Chacun sa façon de voir les choses et si vous vous sentez épanouie dans ce modèle économique c’est le principal. Mais ça n’est pas du tout fait pour moi.

Vers la fin de mon BTS est venu cette grande question : j’arrête mes études ou je continue. Sachant que j’étais toujours perdue sur mon avenir professionnel excepté le fait que je ne voulais pas devenir salarié.

Je décide après réflexion d’arrêter mes études. N’ayant pas envie de me retrouvé à mettre des boîtes de conserves dans des rayons d’un grand supermarché, je me dirige vers l’animation en me disant que c’est provisoire et que je vais vite trouver une idée pour prendre mon indépendance.

La découverte d’un nouveau métier

Vous pourriez également lire :

Après quelques mois de salariat je me souviens qu’un de mes formateurs en BTS avaient monté une société avec sa femme et des copains. Une société de vente à domicile. Je me dit pourquoi pas, après tout j’ai du temps à y consacrer puisque dans l’animation je travaille en horaires coupées. Je connaissais déjà la vente à domicile car j’ai baigné dedans toute petite avec ma maman. Elle a fait de la vente à domicile pendant des années. Je l’accompagnais à ses réunions, je voyais ses clientes venir à la maison et j’ai utilisé les produits qu’elle vendait.

Je ne me lançais donc pas dans l’inconnu. Et c’est pour ces raisons que je me suis lancée rapidement et c’est comme ça que j’ai découvert la vente à domicile alors que j’avais 19 ans.

L’histoire ne s’arrête pas là. Pendant que je cumulais mes deux emplois, j’ai découvert le monde du blogging. J’en suis tombé amoureuse. De là, je me suis vite rendu compte que deux activités entrepreneuriales ça faisait beaucoup de travail en plus de mon job en animation. Je décide donc de me consacrer entièrement au développement de mon blog.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :  Mes conseils quand on débute dans le développement personnel

Je suis resté un an en tant que vendeuse à domicile indépendante. Puis quelques temps après, je découvre le marketing relationnel. Un cousin de la vente à domicile. Ce qui fait rejaillir en moi quelques souvenirs. Je me lance et j’embarque mon conjoint avec moi dans cette nouvelle aventure.

Deux ans plus tard je décide de retenter l’expérience de la vente à domicile dans une nouvelle société. On n’oublie jamais son premier amour.

Et la vente à domicile aujourd’hui ?

Aujourd’hui je peux affirmer que la vente à domicile et le marketing relationnel sont de très belles écoles de la vie entrepreneuriale. Donc si, comme moi, vous souhaitez devenir votre propre patron, que vous êtes prête à vous donner les moyens de réussir sans devoir investir des sommes folles, je vous conseille fortement de vous engagée. Vous serez formée et accompagnée tout au long de votre activité.

Je ne regrette aucun des choix que j’ai fait. Dans chacune des sociétés pour lesquelles j’ai travaillé j’y ai rencontré beaucoup de femmes merveilleuses, indépendantes et brillantes. Et surtout j’ai appris énormément de choses et notamment j’ai appris à découvrir la personne que j’étais vraiment.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le métier de vendeuse à domicile indépendante ou sur le métier de marketeur de réseau, vous êtes libre de me contacter sur les réseaux sociaux suivants ou de laisser un commentaire sous cet article.

xx Maëva

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez gratuitement le Calendrier 30 jours de publications à réutiliser à l'infini - spécial MLM

%d blogueurs aiment cette page :