Comment être toujours positive ?

positive

Bonjour les filles, j’espère que vous allez bien ? Je souhaitais écrire cet article car je me suis souvent posée cette question : “comment être toujours positive ?”. Parce que c’est le but recherché quand on commence le développement personnel. On cherche à apporter de la positivité dans sa vie, aider les autres à faire de même et également à trouver le bonheur qu’on pensait perdu.

Et pourtant …

La route est longue

Un an et demi que j’ai commencé le développement personnel. Un an et demi que je me bats contre moi-même pour changer mes perspectives, mon environnement social, que je me suis écartée de personnes négatives qui pouvaient entravé ma quête du bonheur ou qui ne comprenaient pas ma démarche. Je me sens toujours prise pour une extraterrestre lorsque j’en parle et c’est difficile de toujours jouer contre ses peurs (peur du jugement et peur du regard des autres). La plupart des gens ne comprennent pas et n’essaye même pas de comprendre. Mon esprit me joue continuellement des tours et je fais tout pour parler et me conduire positivement car je suis persuadée que ça m’apportera, à long terme, sérénité et épanouissement personnel.

C’est dur et en même temps tellement puissant. On ne s’en rend pas compte tout suite. Avec le recul on prend conscience du chemin parcouru. On se dit qu’on ne fait pas tout ça pour rien, qu’on devient quelqu’un de meilleur qui pourra à son tour aider les autres à le devenir. Qu’on se sent en accord avec la vie qu’on a décidé de mener.

Et tout a basculé

Il aura fallu d’un seul jour de “break” dans ce travail acharné pour que je remette tout en question. Ma vie de rêve qui me tend les bras, mes projets en cours, mon couple, ma vie professionnelle, … Comment et pourquoi ça a pu arriver ? Un an et demi de combat avec mon propre esprit, de doutes parfois et d’un seul coup, BOUM ! Les vieux démons reviennent. J’ai recommencé à me plaindre constamment, à remettre la faute sur les autres (évidemment), à remettre en question ma vie de A à Z, à m’énerver pour rien et contre n’importe qui et surtout, j’ai eu peur de tout ce qui pourrait m’arriver si je continuais sur le chemin de la positivité. C’est comme si je coulais dans l’eau, que mon corps à lui seul n’avait pas la force de remonter jusqu’à la surface. J’attendais que le fond de la piscine apparaisse mais rien n’y fait.

J’avais l’impression de donner beaucoup d’énergie à mes projets personnels, professionnels, à mon couple, et que je récoltais de médiocres résultats. Que je ne recevais pas ce que j’espérais et devais recevoir à mon goût. Je me suis donc mis énormément de pression à cause de cela. Ce qui m’a valu cette descente aux enfers.

Il m’aura fallu plus d’une semaine pour effacer tout ça. Il m’aura également fallu des discussions avec mes proches _ ceux qui me soutiennent vraiment _ et des pleurs, beaucoup de larmes pour que je me rende compte d’une chose. J’ai mis une semaine et demi à m’en remettre alors que j’ai mis plus d’un an pour me mettre tout cela en place. Tout ce que je fais, tout ce que j’ai appris et mis en place a payé.

Les personnes qui ont lu cet article, ont aussi lu :  Ma nouvelle vie

Ce qui diffère souvent les personnes positives des personnes négatives ce n’est pas la grosseur de leurs problèmes mais le temps qu’elles vont y consacrer. Une personne négative va s’attarder plus longtemps sur ses problèmes et ses tracas qu’une personne positive.

Il faut du temps

Oui il en faudra du temps pour que je prenne l’habitude de voir du positif partout. C’est comme ça que l’on avance. On ne peut pas être positive à chaque instant de sa vie. Même les plus grands coachs ont leurs moments de faiblesse. Ce qu’il faut faire dans un cas comme le mien, c’est de se rapprocher de personnes positives et demander de l’aide tout de suite. N’attendez pas car plus vous vous focaliserez sur vos problèmes, plus vous en aurez.

On sur-estime souvent ce que l’on peut obtenir en un an, et on sous estime souvent ce que l’on peut accomplir en 10 ans. Il ne faut rien lâcher. Ne jamais remettre en doute ses rêves le plus chers, continuer de se fixer des objectifs, de penser positivement, éviter de procrastiner, rester motiver, continuer de vaincre ses peurs, passer à l’action et un jour, tout ce travail paiera. J’y crois.

C’est au moment où vous voulez tout abandonner qu’il ne faut rien lâcher !

Tout résultat demande des efforts, de la rigueur et surtout de la persévérance. Le meilleur médicament contre la démotivation c’est l’action. N’oubliez jamais cela. C’est ce que j’ai entendu et lu pendant cette semaine et ce qui m’a permis de retrouver la pêche et l’envie de continuer.

Je reprends confiance en moi et je vais de l’avant. Je suis sûre qu’un jour j’obtiendrais tout ce que je souhaite au plus profond de mon coeur car c’est ce qui me donne la force de persévérer.

Mon conseil pour être toujours positive

La positivité perpétuelle n’existe pas. Accordez-vous des moments de “break“, des moments de détente, où vous acceptez d’être moins positive, où vous mettez sur pause votre esprit et où vous profitez simplement de ce qui s’offre à vous sans chercher à être positive. Sans être exigeante avec vous-même. Je ne le faisais pas jusqu’à présent et j’ai décidé de m’accorder un jour de “break” une fois par semaine.

Je vous donnerais mon retour sur mes journées “break” très bientôt. J’aimerais savoir lesquelles d’entre vous souhaitent le faire également. Partager ensemble serait plus encourageant que de le faire seule.

Mettez un “:)” en commentaire juste en dessous de l’article si vous avez décidé de vous accordez des jours “break” dans votre quotidien.

J’espère que cet article vous a plu, j’ai livré mes faiblesses et croyez-moi ce n’est pas aussi facile que vous le pensez. En tout cas, je suis contente de l’avoir fait et j’espère que j’aiderais certaines d’entre vous.

J’essayerais de sortir une vidéo bientôt sur ce sujet.

Restez vous-même, soyez divines,

Partager sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :